SAUVONS « LA PARENTHÈSE » CENTRE D'HÉBERGEMENT POUR FAMILLES DES HAUTS DE SEINE

La Parenthèse héberge depuis 23 ans des familles en grande difficulté, sans logement, avec des enfants mineurs.

Depuis 2011, nous subissons d’importantes restrictions budgétaires, 50% de la subvention et une réduction de la moitié de l’équipe : 17 suppressions de poste.

Malgré ces bouleversements - fermeture de la Halte-Garderie, du service de soutien scolaire et de 9 hébergements en collectif - l’équipe est restée mobilisée.

En 2013, une étude menée par l’Observatoire Départemental de la Protection de l’Enfance confirme la pertinence et l’efficacité de notre action, notamment en matière de soutien à la parentalité.

Les services du Conseil Départemental envisagent alors que le centre d’hébergement  soit financé à compter de Janvier 2015 par l’Aide Sociale à l’Enfance pour « labelliser, sécuriser, pérenniser »  notre activité.

En septembre 2015, nous apprenons une nouvelle baisse de 130 000 euros (12% du budget).

Conséquence : 4 licenciements immédiats qui impactent plus violemment encore le travail de toute l’équipe.

Une nouvelle baisse évoquée pour 2016 par le Conseil Départemental condamnerait définitivement le centre d’hébergement et mettrait un terme à l’accompagnement de 55 familles dont 89 enfants accueillis à ce jour.

A l’heure où se confirme une précarité grandissante, Le Président du Conseil Départemental des Hauts de Seine, oublierait-il que la protection des mineurs relève de sa compétence et de sa responsabilité ?

Nous demandons au Conseil Départemental et à son Président, Patrick DEVEDJIAN, les moyens financiers afin de poursuivre notre activité de manière pérenne.     

       Le Conseil d’Administration                                  Les salariés

LA PARENTHÈSE
95 avenue Marguerite Renaudin
92140 CLAMART
01 40 95 90 82

Signez la PETITON

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


#sauvonslaparenthese


facebook: sauvonslaparenthese