Privatisation de GDF, communiqué des Verts.

Communiqué de presse des Verts du 03 septembre 2007

GDF : une privatisation paradoxale et inappropriée

La privatisation du secteur de l’énergie est totalement contradictoire avec le nouveau contexte énergétique et environnemental. Ce secteur doit s’organiser selon des priorités d’intérêt général et de long terme : économie des ressources, valorisation des ressources locales et réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le nouveau groupe GDF/SUEZ va privilégier la stabilisation de son actionnariat en dégageant de fortes marges, ce qui sera contradictoire avec la nécessité de réaliser des investissements de long terme.

Les Verts réclament le développement d’une politique énergétique européenne forte, notamment grâce à un nouveau traité qui porterait sur l’énergie et le changement climatique.

Aujourd’hui, la lutte contre l’effet de serre est de compétence européenne (l’UE s’engage devant l’ONU pour tous les Etats-membres et répartit ensuite son engagement). En revanche, les causes du changement climatique, pour l’essentiel les activités énergétiques, ne peuvent pas être traitées au niveau européen du fait de l’opposition réitérée de certains Etats, surtout la France.

Yann Wehrling Porte-parole

Ce contenu a été publié dans Environnement Energie Santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *