Plan local d’urbanisme. Pour des évolutions durables.

Dans le cadre des évolutions du plan d’urbanisme de Clamart, Les Verts ont proposé plusieurs évolutions allant dans le sens d’un développement soutenable.

GESTION DES EAUX PLUVIALES

Afin de limiter les effets des pluies d’orages, les aménagements annexes doivent minimiser les rejets d’eau pluviales. Nous demandons que ces aménagements (terrasses, allées, cabanons etc..) favorisent l’infiltration ou le stockage des eaux pluviales à la parcelle par des techniques adéquates (dalles alvéolaires, pavés autoblocants, citernes de récupération d’eau etc…).

Lors de toute nouvelle opération de travaux, la gestion des eaux pluviales en provenance des gouttières doit évoluer via la réalisation d’une paire de réservoirs pour l’utilisation des eaux pluviales et la création d’un effet retard vers l’égout.

 

ANTENNES RELAIS

Afin de limiter les risques liés aux antennes relais de téléphonie mobile, nous demandons que le champ électromagnétique en provenance des antennes relais de téléphonie mobile ne puisse excéder 0,6 V/m en tout point du territoire communal comprenant une présence humaine régulière.

 

STATIONNEMENT

Afin de limiter la circulation automobile à Clamart au profit des transports en commun et des circulations douces, nous demandons que la norme pour les nouvelles constructions soit de une place par logement.

 

CONSTRUCTIONS BASSE CONSOMMATION

Pour des travaux d’isolation thermique par l’extérieur, nous proposons qu’une éventuelle emprise sur la voie publique soit autorisée à partir d’une hauteur de 2,4m et ne puisse excéder 20cm d’épaisseur afin de ne pas gêner les piétons sur les trottoirs trop étroits.

(V. Gazeilles, tribune sept 09, Clamart Info)

Ce contenu a été publié dans Environnement Energie Santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *