L’éducation en question

L’éducation en question.

Dominique Meier , Clamart Infos, février 2013

Le projet de Refondation de l’école proposé par le gouvernement ne doit pas être une simple réforme comme tant d’autres, dont on a pu mesurer par le passé les limites, mais doit être l’occasion d’une profonde réflexion sur l’éducation dans son acception la plus large. Cette Refondation ne doit pas, non plus, être réduite aux seuls changements des rythmes scolaires. Ces derniers ne constituent pas un but en soi mais participent d’une réelle volonté de transformation de la conception que nous nous faisons de l’éducation en France. Les constats sur l’école sont aujourd’hui alarmants et nous invitent à nous engager résolument dans la voie du changement.

L’école n’est plus en mesure d’assurer seule les conditions de formation et d’épanouissement du citoyen de demain. Elle doit s’ouvrir sur le monde et la société qui l’entoure et, ainsi, accepter que d’autres vecteurs d’éducation  soient valorisés et que de nouveaux leviers soient actionnés. C’est pourquoi articuler étroitement le scolaire et le périscolaire, ouvrir à d’autres démarches pédagogiques, cesser l’individualisme et la concurrence au bénéfice de l’expérience collective, développer le sens critique… sont autant de voies permettant la construction des savoirs et des compétences nécessaires à la compréhension de ce monde si complexe.

C’est tout le sens que nous voulons donner au Projet Educatif Local que nous élaborons avec l’ensemble des partenaires de la communauté éducative clamartoise et dont les principaux axes sont :

  • Une meilleure accessibilité de tous à l’éducation
  • La construction d’une citoyenneté dans le respect de la laïcité
  • Un effort de cohérence de l’offre éducative globale
  • Un principe affirmé de coéducation, notamment avec les parents.

C’est dans cet esprit que le changement, prévu dès 2013, des rythmes de l’enfant, prend tous son sens, et c’est ainsi que nous nous efforcerons à Clamart d’offrir à nos enfants les meilleures conditions de leur épanouissement.

Ce contenu a été publié dans Éducation, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *