Tram T10 : L’Autorité Environnementale défend la préservation de la forêt de Verrières à Chatenay-Malabry

 Ah si les écologistes avaient avaient piloté le dossier, nous n’en serions pas à risquer un retard du projet. Où quand l’UMP et le PS se moquent de l’environnement.

Le tracé de la ligne T10 (Antony-Clamart) menace aujourd’hui l’intégrité de la forêt de Verrières, un écosystème rare à proximité de Paris, utilisée pour accueillir le site de maintenance et de remisage du tram. 

Dans un avis du 10 juin 2015, l’Autorité Environnementale, dépendant du Ministère de l’Ecologie, préconise la recherche d’alternatives à l’implantation du site de maintenance afin de préserver un lieu qualifié d’ « espace boisé à préserver et à valoriser » dans le Schéma Directeur de la Région Ile-de-France (SDRIF). 

EELV 92 se félicite de cet avis et demande au Syndicat des Transports d’Île-de-France (STIF) de reprendre le dossier pour trouver un autre emplacement au site de maintenance et de remisage. Il importe en effet de préserver les massifs boisés dans notre région.

Contact presse :

Pierre Boudailliez, porte-parole EELV 92,

Catherine Candelier, porte-parole EELV 92, conseillère municipale de Sèvres

 

Ce contenu a été publié dans Politique locale, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *