La FEVE soutient les maires anti-pesticides

Depuis plusieurs mois une trentaine de maires, toutes tendances politiques confondues, ont décidé d’interdire l’utilisation de pesticides sur l’ensemble du territoire de leur commune.

De Langouët en Ille-et-Vilaine, à Revest-des-Brousses dans les Alpes-de-Haute-Provence, en passant par Dijon, Arcueil, Gennevilliers, Sceaux, Val-de-Reuil, Malakoff, Parempuyre…. toutes ces collectivités signifient leur volonté de stopper l’usage de produits dangereux pour leur population, notamment celui du glyphosate .

Devant l’inaction de l’Etat face au danger sanitaire représenté par les pesticides, et particulièrement le glyphosate, la Fédération des Elu-es Verts et Ecologistes soutient les élu-es qui agissent concrètement pour la santé des habitants d’une part et la sauvegarde de la biodiversité d’autre part, et appellent l’ensemble des maires à suivre leur exemple en prenant des arrêtés d’interdiction.

La FEVE invite par ailleurs ses adhérent-es à présenter dans les conseils où ils-elles siègent un vœu en faveur de l’interdiction des pesticides sur l’ensemble du territoire de leur collectivité.

Catherine Hervieu, présidente de la FEVE

Catherine Candelier, secrétaire de la FEVE

Ce contenu a été publié dans Environnement Energie Santé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *