Restauration scolaire, un héritage et des choix …

Restauration scolaire, un héritage et des choix  …

Un rapport réalisé par un cabinet externe est tombé il y a peu sur nos bureaux : la cuisine centrale a été laissée à l’abandon depuis des années et les travaux à prévoir sont de plusieurs millions d’Euros.
 Ce rapport est accablant pour l’ancienne majorité municipale :

  • entretien insuffisant de la cuisine centrale,
  • non-remplacement de ses équipements quand il l’aurait fallu,
  • insuffisance ou inadaptation des aménagements des offices de chaque école,
  • insuffisance de formation des agents.

La liste n’est malheureusement pas exhaustive et ce n’est pas un poisson d’avril. L’ancienne majorité n’a pas fait les choix nécessaires pour assurer à nos enfants un service de restauration convenable.

Les Verts, très soucieux de ce problème, soutiendront le projet de rénovation et d’amélioration de ce service municipal (pas question de sous-traiter à une société privée spécialisée en “bouffe industrielle”.
Bien que minoritaires aujourd’hui au sein de la majorité municipale, ils soutiennent également une introduction immédiate d’une proportion de produits issus de l’agriculture biologique :

  • pour une alimentation plus saine et meilleure pour la santé ;
  • pour des produits obtenus sans polluer l’environnement (l’eau, les sols, l’air) ;
  • pour soutenir une agriculture plus humaine utilisant plus de main d’œuvre et créant davantage d’emploi que l’agriculture productiviste.

Des choix politiques sont à faire, voici les nôtres.

Marie-Catherine Poirier, Vincent Gazeilles.

Ce contenu a été publié dans Éducation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *