Développement durable

Développement durable (nov 2007, Clamart infos)

« Nous n’héritons pas de la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ». Antoine de Saint-Exupéry ne pouvait mieux illustrer ce qui, à l’aube du XXIème siècle, devrait devenir la préoccupation majeure de nos gouvernants et l’affaire de tous. Le développement durable fait aujourd’hui bonne presse, pourtant si les discours de tous bords foisonnent en la matière, il y a loin de la pensée à l’action. S’agissant de modifier nos comportements, notamment celui lié à l’utilisation de la voiture, nos concitoyens trainent ostensiblement des pieds.

A l’échelon local, Sud de Seine engage une démarche de développement durable de son territoire. Celle-ci doit s’attacher à promouvoir dans les champs économique, social et écologique des principes propres à l’Agenda 21 tels que : responsabilité, participation, innovation, prévention, économies… ou encore solidarité. A Clamart, en matière de solidarité, lorsque la municipalité envisage de créer un centre d’accueil pour des personnes en grande difficulté, la réaction est vive : manque de démocratie, lieu inadapté, projet bâclé… tous les arguments sont bons pour… ne rien faire !

Le développement durable a encore de beaux jours devant lui… sur le papier ! Pourtant, même si l’administration Bush annonce ne rien changer à sa politique environnementale après l’atribution du prix Nobel à Al Gore pour sa campagne contre le réchauffement de la planète, force est de constater que petit à petit, et depuis 25 ans sous la pression des Verts, la raison collective l’emporte sur les intérêts particuliers.

Ce contenu a été publié dans Environnement Energie Santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *