La légende de saint Nicolas

Tribune de Clamart info de décembre 2009

« Ils étaient trois petits enfants qui s’en allaient glaner aux champs »

Il n’y a pas si longtemps dans notre beau pays, Nicolas se présenta à l’élection présidentielle. Comme Saint Nicolas dans la chanson, il voulu ressusciter 3 enfants.

« Le premier dit: J’ai bien dormi. » Il s’appelait « pouvoir d’achat ». « Le second dit: Et moi aussi. » Il s’appelait « plein emploi ». « A ajouté le plus petit: Je croyais être en paradis. » Il s’appelait « accès au logement ». Le mois dernier nous étions à mi-mandat, le moment idéal pour dresser un bilan de parcours. Les promesses ne seront jamais tenues. Le système ultralibéral ne le permet pas.

En cette fin d’année 2009, à l’approche de Noël, nous continuons à croire qu’un autre monde est possible. Un monde où le PIB n’est plus l’indice de santé des pays, un monde ou la production a outrance n’est plus un objectif, un monde ou l’employé ne se suicide plus à cause de ses conditions de travail, un monde où tous ont droit a un environnement sain sur une planète respectée.

Amplifions nos usages des énergies renouvelables et préservons l’environnement et nous créerons de nouveaux emplois. Isolons les logements, changeons de mode de chauffage et les charges diminueront. Modifions un peu nos modes de consommation et ne parlons plus de « pouvoir d’achat » mais de « bonheur de vivre ».

En cette période de fêtes, moment de surconsommation et de paraitre, ayons une pensée pour celles et ceux à qui tout manque. Et si nous devons acheter, achetons bio et équitable et si nous pouvons nous passer du superflu, alors aidons les à avoir l’essentiel.

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Politique - Gouvernance, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *