Les Verts et le sport

Depuis quelque temps, sans doute à cause de l’échéance électorale, on entend par-ci par-là à Clamart des personnes (bien intentionnées, je n’en doute pas) qui disent « les verts n’aiment pas le sport. » voire « les verts veulent que la ville supprime les subventions aux associations sportives »

Nous ne polémiquerons pas sur les intérêts que certains ont à propager ce type de contre-vérités. Il reste que c’est purement et simplement faux.

Nous sommes comme tout le monde, nous aimons – ou pas, pratiquer un sport. Parmi les 6 élus au conseil municipal 3 d’entre eux, c’est-à-dire la moitié, sont ou ont été affiliés à un club sportif. 50% des verts c’est déjà beaucoup plus que le reste du conseil municipal !

Alors sur quel motif s’appuient ces affirmations ? Qu’est-ce qui pourrait amener à penser que « les verts n’aiment pas le sport » ?

C’est parce que régulièrement, chaque année, nous votons contre ou nous nous abstenons quand il s’agit de subventions aux clubs qui rémunèrent régulièrement ou occasionnellement des sportifs professionnels ! Ils ne sont pas bien nombreux à Clamart, 3 ou 4 touts-au-plus, mais ils existent.

Nous sommes donc contre le fait que l’argent public serve à financer le sport professionnel. Nous sommes simplement contre le gaspillage d’argent public. Comme tout un chacun direz-vous. Certes, mais il y a une nuance entre le dire et le faire. Quand donc il s’agit également de chauffer à grand frais durant tout un hiver une surface extérieure recouverte d’une « bulle » (et nous sommes tous d’accord pour dire que les hivers sont rigoureux depuis quelques années !) Et cela pour une utilisation de quelques heures par jour pour une poignée de tennismans plus où moins clamartois, nous nous obstinons à prendre la parole pour dénoncer ce gaspillage. Car il n’y a tout bonnement pas d’autre mot !

Quand il s’agit aussi de remplacer une piscine énergivore par une autre piscine tout autant énergivore parce qu’elle sera – tout simplement – beaucoup plus grande que l’ancienne, nous nous élevons encore une fois contre ce gaspillage d’argent public. Parce que cette raison invoquée pour reconstruire une nouvelle piscine se révèle devenir un prétexte quand on compare les bilans énergétiques de l’actuelle et de la future !

Voilà donc : Non ! Les verts ne sont pas contre le sport qu’il soit qualifié de « haut niveau », « d’élite » ou « professionnel ». Mais : Oui ! Les verts soutiennent le sport pour tous ! Et pour permettre l’accès au sport pour tous, il est nécessaire de subventionner au juste niveau les associations et clubs sportifs qui PERMETTENT un accès au sport POUR TOUS. Et pas uniquement à une petite élite ou un petit groupe d’affiliés !

Enfin, je ne résiste pas à l’envie de vous parler ici de Stéphane Bonvallet. C’est sans doute un homme qui mérite d’être pris comme modèle de volonté et d’esprit de réussite.

Stéphane est né en 1982, il est handicapé moteur, atteint de la maladie de Little, une infirmité motrice cérébrale. Il a subit une très lourde intervention à 5 ans et après plusieurs années de rééducation (4 heures de kinésithérapie par jour) il a pu acquérir une plus grande autonomie physique.

Pendant ses années de rééducation il a pris goût au cyclisme. Au tricyclisme, devrais-je dire. Et en 1996, à l’âge de 14 ans, il prenait part à sa première compétition amateur et terminait en tête de la course !

Aujourd’hui Stéphane est plusieurs fois médaillé. Il est quadruple champion de France, quadruple champion d’Europe, quintuple champion du monde.

Il y a quelques mois, il a subit un grave accident et pensait sérieusement à tout arrêter. Grâce à son moral et avec le soutien de nombreux supporters dont je suis, il a repris la compétition au plus haut niveau.

Si je vous parle de Stéphane c’est également parce que, handicapé et sportif de haut niveau, il est également un sportif professionnel et qu’il est le président de la commission nationale handicap des Verts.

Vous avez bien lu : un sportif professionnel est Vert.

A titre personnel, je considère Stéphane comme bien plus méritant, bien plus exemplaire que bon nombre de ceux – à droite comme à gauche – qui s’autoproclament « amis » des sportifs  parce qu’ils soutiennent financièrement un club ou deux en espérant que leurs adhérents disciplinés (sans jeu de mot) voteront correctement à la prochaine élection.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Stéphane Bonvallet, je vous invite à lire son blog :

http://www.stephanebonvallet.org/

Je vous invite à méditer tout cela et à y écouter à deux fois quand on vous resservira à nouveau cette rengaine : « les verts n’aiment pas les sportifs, les verts ne soutiennent pas le sport à Clamart, les verts n’aiment pas le sport ». Si vous le voulez, on en discutera ensemble un mercredi matin après mes 2 heures hebdomadaires de cardio-training et de musculation dans la salle du gymnase Emilie Le Pennec !

Ce contenu a été publié dans Politique locale, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *