Non à l’affichage sauvage

affSauvage2

Il y a quelques jours, nous avons reçu une photo d’un double affichage sauvage dans le haut Clamart : un premier pour la photo de la candidate du Parti Socialiste. Un second via une affichette collée sur l’affiche pré-citée sur laquelle on peut lire :

 » Europe Écologie Les Verts contre l’affichage sauvage de la candidate socialiste de Clamart »

Étant contre l’affichage hors des panneaux d’affichage, notre groupe local condamne ces pratiques et réaffirme ne pas être à l’origine de cette affichette, même si nous partageons son contenu.
Qui a bien pu coller au nom d’Europe Écologie Les Verts ? Pas le PS à l’évidence. Nous rentrons donc ici dans les spéculations et nous n’affirmerons rien bien sûr mais si la question est « à qui peut profiter cet imbroglio entre Les Verts et les Socialistes dans le cadre des élections cantonales du haut Clamart-Plessis ? », le regard se tourne inévitablement vers la droite dont les pratiques au Plessis Robinson ont été souvent dénoncées et même condamnées.

Dans tous les cas, il est amusant de constater que ces contre-colleurs masqués n’assument pas, au nom de leur parti, cette contestation du collage sauvage. Et pour cause, ils sont colleurs sauvages et réguliers eux mêmes !

Pour positiver tout en condamnant cette action, disons que voir des adversaires politiques usurper notre identité pour dénoncer cette pollution visuelle est une reconnaissance indirecte de nos bonnes pratiques écologistes qui nous va droit au coeur !

Ce contenu a été publié dans Politique locale, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *