Respire…

Et cette équipe de chercheurs qui pour la première fois a tenté d’évaluer le nombre de cas d’asthme (environ 235 millions de personnes à l’échelle de la planète) imputables au trafic automobile. Les résultats sont publiés, aujourd’hui, dans la revue scientifique The Lancet Planetary Health et il ne sont pas rassurants: la pollution automobile est chaque année à l’origine de quatre millions de nouveaux cas d’enfants asthmatiques, à 90% dans des grosses agglomérations.

Voir l’article de Le Monde

Pendant ce temps, à Clamart, on coupe les arbres et on multiplie les parkings…

Ce contenu a été publié dans Européennes 2019, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *