Les écologistes aussi font leur rentrée !

C’est le plan de relance qui a occupé la scène de l’actualité politique cette semaine. Les grandes promesses d’une économie tournée vers la transition écologique se sont un peu perdues : le gouvernement continue à soutenir les énergies fossiles, via le soutien des industries aéronautiques et automobiles, et peine à prendre le tournant vert nécessaire à notre environnement et à notre bien-être. C’est Julien Bayou, notre co-secrétaire national, qui résume au mieux cette situation bancale : «On avait promis un plan intégralement vert, au final c’est un plan de relance à l’ancienne qui comprend un volet écolo», a dénoncé le patron des Verts. «On ne peut se réjouir de cet investissement ponctuel alors qu’il faudrait le même montant à chacune des 10 prochaines années, c’est nettement insuffisant», a-t-il regretté dans le Figaro. 

Dans le même élan, l’industrie betteravière se voit donner l’autorisation d’utiliser à nouveau les pesticides enrobés pour sa culture. Les néonicotinoïdes sont pourtant e véritables assassins pour la diversité des insectes et notre écosystème. «Les néonicotinoïdes sont les insecticides les plus puissants jamais inventés par les humains, rappelle Delphine Batho. Ils sont 7.297 fois plus toxiques que le DDT, interdit en France depuis presque 50 ans et sont très persistants dans l’environnement. Surtout, ils transforment les plantes qu’ils sont censés ‘protéger’ en poison pour tous les insectes. » Ils avaient été interdit en 2016, après une longue bataille. Ce changement est un véritable recul sur la protection du vivant. Nous pouvons nous mobiliser en interpellant le gouvernement, nous vous indiquons la marche à suivre ci-dessous.

Pour contrer la morosité ambiante, on peut faire confiance aux écologistes ! Les militant.e.s se sont mobilisé.e.s pour la rentrée des classes, demandant la mise en place de rues calmes  et piétonnes aux abords des établissements. A Paris, les abords de 57 écoles ont été piétonnisés. Au total, 80 le seront à la fin du mois de septembre. Pour certaines, l’accès aux voitures est totalement supprimé ou leur vitesse est abaissée à 20 km/h pour constituer des  zones apaisées. Ces aménagements permettent d’abaisser radicalement le taux de pollution des salles de cours, et des espaces extérieurs des scolaires. Nous continuons à exiger des masques gratuits pour toutes et tous, pour les enfants et les familles, afin que la lutte contre le COVID-19  et la sécurité sanitaire puissent être accessibles à toutes et tous. Nos élu.e.s prennent leurs marques dans leurs nouvelles fonctions, alors que pour la circonscription d’Alfortville-Vitry, nous nous préparons à un scruton législatif partiel. C’est Sandra Regol qui portera les couleurs de l’écologie politique, retrouvez son portrait un peu plus bas.

Notre démocratie interne est également bien vivante ! Ensemble, nous préparons les prochaines échéances : assemblée générale de vos groupes locaux, puis congrès régional. Nous prenons bien évidemment en compte les conditions sanitaires particulières dans ce moment de rassemblements militants : veillez à respecter les consignes et les gestes barrières, et si votre local ne le permet pas, pensez aux solutions de réunions virtuelles. Si vous avez besoin d’aide, contactez le secrétariat régional qui pourra vous orienter vers des solutions faciles.

Nous vous souhaitons à toutes et tous une belle rentrée, et nous nous réjouissons de vous voir adhérer de plus en plus nombreuses et nombreux au grand projet de l’écologie dans notre région.

A très bientôt,

Sophie Nicklaus
co-secrétaire régionale Île-de-France

Ce contenu a été publié dans Région IdF. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *