Salut les amishs !

15 jours à peine après la rentrée et l’écolo-bashing n’en finit plus dans les médias et sur les réseaux sociaux !

Nos maires écologistes prennent des décisions qui changent concrètement la vie des habitant.e.s, engagent avec détermination la transition écologique dans leurs villes et continuent à démontrer que l’écologie est aussi un vecteur de solidarités. Nos positions sont volontairement carricaturées mais nous assumons de vouloir changer de société !A Bordeaux, Pierre Hurmic a annoncé l’encadrement des loyers et des kilomètres de pistes cyclables supplémentaires. Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon, a annoncé 200 000 euros à destination du Festival Lumière pour que la culture continue. A Poitiers, dès son entrée en fonction, Léonore Moncond’huy a mis en place des “Vacances pour Tous” permettant aux enfants de Poitiers de profiter de l’été malgré la crise sanitaire et sociale. Et non il ne s’agit pas “d’interdire” le Tour de France mais de l’adapter aux enjeux du 21e siècle, l’écologie et le féminisme.

Les maires écologistes agissent aussi ensemble Ils et elles ont signé avec d’autres maires une tribune demandant un moratoire sur la 5G pour qu’un véritable débat démocratique puisse avoir lieu sur cette technologie dont l’utilité et l’impact environnemental n’est toujours pas clair.

Cette rentrée a aussi été l’occasion pour EELV de proposer un contre-plan à celui présenté par le Gouvernement, France Relance. Des propositions pour engager la transition écologique plutôt que des mesures en demi-teinte pour l’écologie qui masquent un océan de cadeaux aux entreprises sans conditions ni contrepartie.

Téléchargez le contre-plan de relance d’EELV

Ce contenu a été publié dans Politique - Gouvernance. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *