La téléphonie mobile cellulaire

Texte des élus verts pour info+ de  Décembre 2001
La téléphonie mobile cellulaire

Au cours des dernières années, la téléphonie mobile cellulaire a connu un développement considérable. Avec cette utilisation par le grand public, sont apparus des éléments d’ordre médical, mais aussi des rumeurs sur des risques spécifiques qui seraient liés à un usage intensif de cet instrument de communication.

La question de téléphonie mobile est une question complexe puisqu’elle lie à la fois les interrogations posées par les antennes relais et l’utilisation des appareils de réception.

Les diverses études scientifiques disponibles sur les conséquences biologiques des rayonnements électromagnétiques émis par les antennes relais ne permettent pas encore d’apporter une réponse susceptible d’apaiser les inquiétudes. Il est donc légitime de prendre certaines mesures préventives lorsque l’innocuité d’une technologie accessible au plus grand nombre n’est pas certaine.

A Clamart, de nombreuses antennes relais ont été installées sur les toits d’immeubles gérés par la ville ou l’OPHLM sans aucun respect du principe de précaution, certaines d’entre elles sont à quelques mètres des fenêtres des habitants. D’autres ont été installées sur des bâtiments privés (HLM en général).

S’il est de notre responsabilité de citoyens et d’élus de ne pas verser dans la psychose, il est néanmoins nécessaire de réagir sérieusement pour prévenir et éviter les excès notoires.

L’arrêté de MOUANS-SARTOUX (06) du 7 juin 2001 précise que, dans l’attente d’informations scientifiques fiables, les antennes de téléphonie mobile sont interdites dans un rayon de 100 mètres des crèches, haltes-garderies, établissements scolaires ou recevant un public mineur, des hôpitaux et des maisons de retraites. Un arrêté similaire a été pris récemment à Vanves.

Il nous paraît nécessaire de porter ce débat à Clamart, notamment avec les associations de locataires des HLM..

Fêtes de fin d’année

Des rencontres joyeuses, des menus « bio » et des cadeaux « équitables » (fabriqués en repectant les droits de la personne).

Les élus Verts de Clamart vous souhaitent de très bonnes fêtes de fin d’année.

Et si vous en profitiez pour faire un réveillon « bio » !

Ce contenu a été publié dans Environnement Energie Santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *