La coopération internationale, un enjeu local.

Cette délégation crée à Clamart en 2001 nous tient à cœur. Elle n’est ni une lubie, ni un gadget sans lendemain.

C’est une orientation essentielle de notre politique.

Des valeurs comme la tolérance, la non-violence, le respect de l’autre doivent être éveillés chez tous les citoyens.

Le vote du 1er tour des présidentielles nous montre combien la démocratie est fragile et comme est grande la tentation de céder au spectre du racisme et du totalitarisme.

La coopération internationale apprend à devenir citoyen du monde, à créer une mondialisation éthique et humaine s’opposant à une mondialisation économico-financière qui pille les pays et les peuples les plus pauvres au profit des plus riches en détruisant la planète au passage.

Une paix globale et durable y compris en France et en Europe passe par le développement équilibré de tous les pays du monde et non par la domination éphémère et conflictuelle des plus forts sur les plus faibles.

Connaître l’autre pour ne plus en avoir peur, considérer l’autre à l’égal de soi pour une vraie rencontre et un vrai partage, défendre les droits fondamentaux de la personne humaine partout dans le monde, offrir à tous des conditions de vie dignes et décentes par des actions de développement adaptées aux attentes locales, voilà les enjeux de la coopération internationale.

Un défi, une priorité, aujourd’hui une vraie urgence à Clamart comme ailleurs.

C’est dans cet esprit que des projets de coopération de Clamartois seront soutenus.

Isabelle Chabran

Ce contenu a été publié dans Social - Solidarités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *