Y’a plus d’saisons

Tribune Verte Septembre 2002

Y’a plus d’saisons

Inondations en Allemagne, Autriche, République Tchèque, Grande Bretagne, Chine, sécheresse dans le sud de la France, en Inde et en Afrique Australe. Voilà qui pose une fois de plus la question de l’effet de l’activité humaine sur le climat. Notre planète se réchauffe à un rythme catastrophique et nous en sommes collectivement, donc individuellement, responsables, chacun à notre niveau. Il nous faut nécessairement revoir nos modes de production et de consommation.
A l’inverse des Etat-Unis dont le modèle ultra-libéral ignore le long terme, l’Europe s’est engagée à limiter ses gaz à effet de serre, émis notamment par les transports routiers : c’est un des enjeux du plan de déplacements urbains de Clamart en cours de réalisation et des symboliques journées sans voiture des 21 et 22 septembre.
Ces journées sont l’occasion de réfléchir à nos habitudes de déplacements et d’en profiter pour les modifier, comme nous pouvons quasiment tous le faire
Dix minutes à pied, c’est un kilomètre parcouru et c’est bon pour la santé.
Dix minutes à vélo, c’est deux kilomètres et demi parcourus (de la gare à la mairie) sans trop d’effort et sans problème de stationnement. Penser au co-voiturage, c’est économiser des trajets et faire des connaissances (voir la bourse aux trajets initiée par les Verts mise en place à Clamart sur www.clamart.fr)
Pour l’avenir de notre planète et, donc, de nos enfants, il est particulièrement important de permettre à ceux-ci de se déplacer à pied ou à vélo dans la ville. La journée sans voiture est l’occasion de les sensibiliser à cette question ; elle est aussi l’occasion pour les parents de ne plus utiliser leur voiture pour les amener à l’école.

M.C.Poirier, V.Gazeilles

Ce contenu a été publié dans Environnement Energie Santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *