Révision du Plan Local d’Urbanisme : Plan d’Aménagement et de Développement Durable (PADD)

Pour les Verts, le PADD de Clamart doit être basé sur le principe du développement durable : à l’échelle planétaire et locale, répondre aux besoins actuels des populations sans nuire aux générations futures.

Ce plan doit donc être basé

1. sur l’équilibre social et l’attention au cadre de vie de chacun, prioritairement des plus fragiles, pour favoriser le bien être personnel et collectif, source de paix sociale.
2. sur les économies d’énergie des programmes urbains afin de minimiser les nuisances locales, les effets environnementaux planétaires et le recours à des énergies non renouvelables (pétrole, gaz) ou dangereuses (uranium).

Or, les recommandations du PADD ne sont, actuellement, pas capables d’imposer une évolution forte en matière de sobriété énergétique ce qui est regrettable car le gaspillage d’énergie d’une part, crée des pollutions et d’autre part pèse financièrement sur les familles et sur la collectivité.

Il faut maintenir l’équilibre entre logements, bâtiments publics, espaces verts et entreprises sachant que de nouvelles grandes entreprises, ce sont aussi de nouvelles populations cherchant, naturellement, à se loger. Les prix grimpent et pour les plus pauvres, hors des HLM, point de salut.
Les demandes d’équipements augmentent également, les réserves foncières et les espaces non construits diminuent.
Nous agirons pour maintenir cet équilibre.

Vincent.Gazeilles@clamart.fr
mai 2004

Ce contenu a été publié dans Politique locale, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *