Logement pour tous

Depuis quatre ans la municipalité s’est engagée dans une politique du logement qui tend à augmenter fortement le parc locatif social.

L’absence de politique nationale d’équilibre des territoires oblige, en Ile de France, à  porter un effort en matière d’accession au logement des familles au revenu faible, des jeunes ou des personnes en situation précaire.

Pour autant, si la mixité sociale des quartiers reste, à Clamart, un objectif affiché, il y a loin de la lettre à la réalité.

De même, le nombre de logements réalisés ou prévus en direction des plus démunis reste insuffisant. Pour mener cette politique et se doter de fonds propres et acquérir du foncier, la ville vend progressivement certains biens immobiliers. A différentes reprises, les Verts ont opposé à cette logique des  formules alternatives permettant de prendre en compte la situation de personnes en grande difficulté.

Récemment, nous avons posé comme condition à la vente d’une propriété municipale le lancement d’un projet destiné aux SDF.
L’objectif est de créer une structure d’accueil de jour, ouverte à toute personne sans logement. Il s’agit d’offrir un espace d’aide et de « ressources élémentaires » tout en maintenant un lien social et permettre une orientation vers d’autres services. La spécificité d’un public en détresse devra être appréhendée par un personnel qualifié. Un partenariat avec une association spécialisée dans ce domaine paraît donc souhaitable de façon à mener à bien un projet auquel chaque Clamartois doit être sensible.

clamart info juin 2005

Ce contenu a été publié dans Social - Solidarités, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *