Les terrains de la gare, un enjeu écolo. (sept 2006)

Les terrains de la gare, un enjeu écolo. (sept 2006, Clamart infos)

Un projet durable pour les terrains de la gare

Après plusieurs années de tractations juridiquo-financières permettant de dépolluer, en partie, le site des terrains de la gare, les projets d’aménagement peuvent enfin déboucher. Pour les Verts, c’est l’occasion de réaliser un véritable « écoquartier » :

  • aménager au moins un tiers du terrain en espaces verts, dont le quartier a besoin,
  • réaliser des bureaux et des commerces en haute qualité environnementale,
  • conserver la halle ferroviaire et la voie de transport de fret. Le transport routier polluant devenant de plus en plus coûteux, cet ancien bâtiment destiné aux marchandises amenées par voie ferrée pourrait reprendre un jour du service. En attendant, ce bâtiment peut parfaitement être utilisé comme espace public,
  • faire de la gare de Clamart un pôle d’échanges, efficace et agréable, en matière de transports. Train, bus 189 et 394, navette municipale doivent être accessibles facilement. Ceci nécessite un réaménagement de la place de la gare et la création d’une courte liaison piétonne avec le boulevard des Frères Vigouroux ; l’implantation d’une « vélostation » (parking sécurisé, location, petit entretien de vélos…) de capacité extensible ; la limitation du stationnement de voitures (les places actuelles et une capacité « résidentielle »…). A ce sujet, la réalisation d’un parking géant de 600 places serait irresponsable car coûteuse et source de nuisances supplémentaires dans le quartier. Le contexte pétrolier, les pollutions et l’effet de serre nous amènent à devoir penser l’avenir autrement.

Vincent Gazeilles – Marie-Catherine Poirier

Ce contenu a été publié dans Environnement Energie Santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *