Vidéosurveillance !

Paris, le 6 octobre 2006

COMMUNIQUE

Vidéosurveillance dans les lycées Les Verts dénoncent une dérive sécuritaire

Le groupe des Verts au Conseil régional Ile-de-France s’est opposé aujourd’hui, en séance plénière, à un texte révoltant concernant la vidéosurveillance dans les lycées : « La Région, dans le cadre de la politique qu’elle définit en matière de sécurité, favorisera d’un commun accord avec les établissements la prévention par l’installation (…) de vidéosurveillance (…). »

Les Verts, attachés de longue date à la plus grande prudence concernant la vidéosurveillance, ont voté contre ce texte. Il a toutefois été adopté par une alliance des autres groupes de la majorité régionale avec la droite et l’extrême-droite.

Pour les Verts, la prévention ne peut pas être assurée par des caméras. Ils considèrent que seule la présence humaine est véritablement efficace.

Les Verts estiment par ailleurs que le Conseil régional doit toujours avoir le dernier mot concernant des installations dont l’utilité et l’efficacité, on le sait aujourd’hui, sont plus que discutables. Il n’est pas acceptable que les proviseurs aient toute latitude pour prendre ce type de décisions, certains excès ayant déjà été constatés, notamment sur des actions concernant la biométrie.

Inquiets de ce qu’ils considèrent comme une dérive sécuritaire, les Verts proposent que l’ensemble des acteurs concernés réfléchisse à l’élaboration d’une Charte qui respecte les libertés individuelles, tout en respectant la sécurité de nos enfants et du personnel enseignant.

Les Verts sont consternés par cette dérive sécuritaire qui démontre une sarkozysation des esprits.

Ce contenu a été publié dans Éducation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *