Clamart, terre de contrastes

Depuis le 22 septembre dernier, faute de personnel suffisant pour assurer un accueil convenable dans des conditions de sécurité correctes, le Conseil général des Hauts-de-Seine a fermé son centre d’accueil social situé route du Pavé Blanc.

Alors que les besoins d’écoute, d’accueil et d’orientation de populations, parfois en grande précarité, sont autant, sinon plus importants que par le passé, la fermeture de ce centre de proximité correspond à un désengagement inacceptable du département.
La source du problème est le non remplacement du personnel, et ceci dans une logique de course à la productivité, créant ainsi un dysfonctionnement grave en matière de service public. Dans ce cadre, le Conseil municipal d’octobre a voté un voeu demandant à Nicolas Sarkozy, Président du Conseil général, la réouverture de ce centre, voeu resté sans réponse.

Dans un autre registre, l’approche des fêtes de Noël sera l’occasion pour ceux qui en ont les moyens de faire quelques emplettes.
L’occasion de réfléchir à nos modes de production et de consommation effrénées qui nous entraînent droit dans le mur. L’occasion de faire des achats non matériels, solidaires et éco-responsables ; des achats à faible empreinte écologique, respectueux des conditions de travail des salariés pour les produits venant de loin ; des  achats alimentaires issus de l’agriculture biologique ou du commerce équitable.

Le groupe des élus Verts vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’années.

Vincent Gazeilles
dec 2006

Ce contenu a été publié dans Politique locale, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *