Des pesticides à Clamart…

Des pesticides à Clamart (clamart infos juin 2007)

 Réduction de la pollution au quotidien

Lors du prochain conseil municipal, le groupe des Verts proposeront de ne plus utiliser de traitements chimiques de synthèse sur le territoire clamartois car ces produits présentent plusieurs dangers :

  •     pollution des sols
  •     impact négatif sur la qualité de l’eau alors même qu’une récente directive européenne traduite en droit français impose l’obtention d’un bon état écologique des masses d’eau
  •     impact sur la santé, lors des opérations de pulvérisation ou en fin de chaîne alimentaire, notamment parce que les molécules qui les composent ne sont pas contrôlées en matière d’éco-toxicité sur l’organisme lors de leur mise sur le marché.
  •     impact négatif sur la flore et la petite faune, réduction de la biodiversité.

Nous devons donc bannir ces traitements de synthèse pour nos opérations d’entretien des parcs, espaces verts, trottoirs et accotement de voiries. Quel plaisir de revoir de l’herbe au pied des arbres, ou même des plantations gérées par les habitants comme cela se rencontre déjà. De plus, le développement de la végétation, même sauvage, aide à lutter contre la surchauffe des villes en été.

En cas de besoin, les traitements seront soit manuels, soit autorisés en « agriculture biologique ». La gestion des pelouses des stades est pour l’instant exclue de cette démarche car ces surfaces engazonnées à destination d’une pratique spécifique nécessitent une gestion particulière. Un dispositif d’auto-évaluation interne donnera lieu à un rapport annuel.

Ce contenu a été publié dans Environnement Energie Santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *