Distribution de préservatifs au conseil municipal de Clamart

 

 

 

Lors du conseil municipal du mercredi 25 mars 2009, le groupe des Verts a procédé à une distribution de préservatifs dans la salle et auprès des élus.

Ce geste à caractère symbolique est un symbole de notre soutien à la recherche contre le SIDA et une réponse aux propos tenus récemment par le pape lors de son voyage sur le continent africain.

Au 30 juin 2008 il y avait encore 3208 malades du SIDA et 1094 personnes porteuses du virus HIV dans les Hauts de Seine (1 428 881 habitants), ce qui veut dire qu’une personne sur 332 en moyenne est contaminée.

Il existe une méthode simple, économique et efficace pour se protéger d’une éventuelle contamination par voie sexuelle : utiliser un préservatif.

Nier l’efficacité du préservatif est un acte criminel. Nous n’aurons de cesse de le répéter, personne, quelle que soit sa qualité, n’est en droit de pousser une population à renoncer à la seule et unique protection dont elle peut disposer.

Demain, ce sera peut-être un voisin, un ami, un parent ou vous même qui sera la prochaine victime du virus. Pourrez-vous encore accepter l’inacceptable ? La mort qui sera devenue le compagnon de route de votre quotidien ? La crainte, chaque jour, d’un bilan sanguin qui compromettra votre futur ?

Que pouvons-nous faire ?

Nous pouvons aider la recherche en participant au Sidaction

Nous pouvons parler autour de nous de tout cela

Nous pouvons, pour quelques centimes, éviter la contamination : il suffit de porter un préservatif lors des rapports sexuels.

Références :

Institut de Veille Sanitaire

AIDES

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Environnement Energie Santé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *