Etre militant c’est quoi ?

Comme nous vous l’avions signalé lors d’un article récent, Clamart compte 3 candidats sur la liste départementale pour les élections régionales.

17542_104091759612342_100000345544411_102140_4483253_n

Nos 3 candidats clamartois : François Soulabaille, Julie Sabatier et Vincent Gazeilles

Une action militante, ce n’est pas uniquement de distribuer tracts et programmes électoraux les jours de marché. C’est aussi un engagement dans des actions de terrain comme nous l’avons fait hier tous les trois.

Dans le cadre du projet d’aménagement de la RD7 engagé par le Conseil Général, (voyez ici l’avis des Verts sur cet amménagement)un immeuble d’habitation a été acheté par le CG pour être démoli « parce qui occulte la vue sur la Seine de 2 immeubles de bureau récemment construits. Outre qu’il s’agit là de gaspillage d’argent public dans un objectif peu louable, cet immeuble est en très bon état général et est encore occupé par de nombreux locataires à très petits revenus. Des relogements seront bien entendu proposés comme les textes l’obligent, mais comment ces personnes pourront-elles ensuite payer des loyers plus conséquents  ? Une femme que nous avons rencontré n’a que 600 € de revenus mensuels.

Cet immeuble pourrait très facilement être réhabilité, il est construit en pierre meulière et en brique et ne présente aucune dégradation. Le chauffage individuel électrique pourrait être remplacé par un chauffage collectif moins énergivore et les appartements pourraient être facilement isolés.

 

En bord de RD7, un batiment est lui aussi voué à la démolition. Il s’agit d’une ancienne fabrique de cartouches, l’un des derniers vestiges du passé ouvrier de notre département. Ce batiment est remarquable et pourrait facilement être transformé en un lieu de création et d’exposition artistique (par exemple). Ce batiment est déjà un haut-lieu du graf. Un graffeur était donc présent avec nous hier après midi et a réalisé une fresque sur les parpaings qui occultent les fenêtres.

 

graf

Le graf en cours de réalisation

 

Nous étions donc sur place hier après midi, en compagnie d’autres candidats et militants d’Europe écologie ainsi que de nombreux « Jeunes verts 92 ». Formant ainsi le GIEEC (Groupement d’Intervention d’europe Ecologie pour le Climat)

gieec

Les Jeunes Verts  92 (Gaetan, Quentin, Aymeric, Julie et Carlos) avec Augustin Legrand (les enfants de Don Quichotte) et Julien Bayou (Jeudi Noir), candidats Europe écologie

Le jeunes Verts 92 ont maintenant 1 an d’existence, la section altoséquanaise du mouvement des Jeunes Verts est née à Clamart à l’instigation de jeunes Clamartois résolus à s’engager politiquement pour la préservation de l’environnement. Elle compte aujourd’hui de nombreux adhérents répartis sur l’ensemble du département. Les JV92 participent activement aux actions de terrain des Verts et d’Europe écologie. Leur première action militante eut lieu lors de la législative partielle de Rambouilllet où notre candidate EE, Anny Poursinoff faisait face à un candidat UMP au second tour où elle n’a été battue qu’à 5 voix d’écart (un recours est actuellement en cours).

 

De nombreux autres candidats d’Europe écologie nous accompaganient hier et les médias (TV et Presse) nous ont accompagnés lors de notre visite.

084

Les candidats d’Europe écologie, Julie Sabatier (92), Francine Bavay (92), Augustin Legrand (75), David Mbanza (92) et Hélène Gassin (92)



Voici le compte rendu qui en a été fait par le parisien du 3 février dans son édition des Hauts-de-Seine :

 

capture dcran 2010-02-03  11.36.58

 

Après le départ d’Augustin, d’Hélène et d’autres participants, la police fit son apparition et après avoir relevé nos identités, emmena Sylvain de Smett (Candidat EE du 95) au commissariat pour un interrogatoire au pretexte qu’il avait tenu l’échelle du graffeur !

Vous pourrez lire ici le compte rendu qu’en a fait une journaliste du nouvel observateur : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20100202.OBS5670/un_candidat_deuropeecologie_arrete_a_meudon.html

Comme vous pouvez le lire, être un militant d’Europe écologie, ce n’est effectivement pas qu’une attitude, c’est un véritable engagement !

Pour terminer cet article, je vous invite à écouter le témoignage militant de Tatiana. Encore une jeune verte clamartoise !

 

Ce contenu a été publié dans Européennes 2009. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *