Non aux +30% de constructibilité sans aucun critère

 Lors du dernier conseil municipal de Clamart, nous sommes intervenus pour souligner l’importance de contrer une récente loi UMP qui permet 30% de droits à construire supplémentaires.

Votée à la hâte, imposée par l’État, cette loi est sensée augmenter l’offre de logements. En réalité, c’est au mieux un beau cadeau fait aux promoteurs, au pire, une menace de bétonnage de nos territoires sans aucun critère qualitatif particulier ni logement supplémentaire.

 

En zone pavillonnaire, comment faire croire qu’une maison individuelle bénéficiant de 30% de surface supplémentaire logera 30% d’habitants en plus ? Nous dénonçons cette escroquerie intellectuelle.

Par ailleurs, de nombreuses communes, dont Clamart, ont déjà voté des autorisations supplémentaires de +20% selon des objectifs d’intérêt général et avec des critères précis (logements sociaux, bâtiment à basse consommation).

Il est urgent de se s’opposer à cette densification irréfléchie via un vote contre au prochain Conseil municipal.

C’est ce que nous avons demandé au Maire de Clamart.

Ce contenu a été publié dans Politique locale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *